Laurent Demontiers - Les rencontres interactives

 ★  5 minutes de lecture

post cover image

Bonjour Laurent, pourrais-tu te présenter, nous présenter ton évènement et nous dire à qui il s'adresse ?

Bonjour Gilles, je m’appelle Laurent Demontiers, je conçois des produits et des services numériques depuis 1997. Depuis 2012 j’organise un événement local dans la ville de Caen, en Normandie (France) : Les Rencontres Interactives.

Le premier objectif de ces événements est de fédérer les professionnels locaux de la conception web et mobile. C’est aussi un bon moyen de nous retrouver, pour créer des synergies et partager notre savoir autour des bonnes pratiques de conception.

Comment décrirais-tu cet évènement incontournable de la scène numérique normande ?

L’idée de départ c’était vraiment de recréer localement une série de conférences généralistes basées sur le modèle de Paris Web (l’une des plus importantes conférences autour de la conception web en France).

Les Rencontres Interactives ont lieux à Caen chaque trimestre. Nous nous retrouvons autour de thématiques variées comme le design, le développement back, le FrontEnd, l’ergonomie, le web marketing, le référencement, le e-commerce… Depuis 2012, les Rencontres Interactives c’est 16 éditions, 41 conférences et 37 orateurs qui sont venus de toute la Normandie pour partager leur savoir.

Qu’est-ce que les Rencontres Interactives apportent aux professionnels locaux ?

L’idée de ces événements c’est aussi de promouvoir et transmettre les bonnes pratiques de conception, de favoriser l’émergence de projets numériques locaux, et bien sûr de favoriser les synergies et les échanges de compétences entre les participants.

Tu parles de synergie entre les participants, quelles sont-elles ?

Je le dis sans aucune modestie, depuis 2012 les Rencontres interactives ont permis aux prestataires locaux de se former, de progresser, de réaliser qu’il était possible et souhaitable de travailler avec des standards de qualités plus élevés qu’ils ne le font parfois en agence lors de projets à petits budgets.

Pour moi les synergies sont très concrètes. À titre personnel ces réunions m’ont permis de tisser de solides relations, parfois même d’amitié. Pratiquement toutes les missions que je réalise dans la région aujourd’hui sont dues au réseau que m’ont apporté les Rencontres Interactives.

Qu’est-ce qui t’a motivé à créer la première édition de cet événement ?

J’ai lancé les Rencontres Interactives parce qu’il n’existait en 2012 aucun événement destiné aux concepteurs web et mobiles dans la région. Nous n’avions pas la prétention de créer un évènement original, mais juste de poser une première pierre pour fédérer les acteurs du web locaux.

L’événement a été un vrai succès dès la première édition puisque 110 personnes se déplacèrent ce jour là. J’ai vraiment senti qu’on répondait à un besoin flagrant.

Aujourd’hui nous revendiquons plus que jamais notre ancrage local pour développer et fédérer toujours plus de monde. Nous avons à moyen terme l’ambition de faire grandir l’événement pour faire rayonner le savoir faire normand à l’échelle nationale.

Tu peux me parler de ta stratégie pour développer l’évènement ?

J’ai organisé les Rencontres interactives seul pendant longtemps. C’est difficile dans ces conditions d’être sur tous les fronts et de gérer à la fois les recherches d’orateurs, l’organisation logistique et les aspects marketing.

Aujourd’hui les Rencontres Interactives passent sous la houlette de l’association Drakkar Numérique. Ça va nous permettre de développer plus largement l’événement. Nous avons plein d’idées et nous lancerons bientôt nos premières actions communes.

Quels sont les principales difficultés que tu as rencontré dans l'organisation de ton événement ?

Le principal problème c’est que nous manquons de membres dans l’organisation. Notre second problème a été longtemps de « recruter » de nouveaux orateurs.

Beaucoup de prestataires locaux sont compétents et mériteraient toutes les tribunes du monde, mais peu osent se produire en public. C’est trop engageant pour beaucoup, trop intimidant pour d’autres.

En France nous n’avons pas la culture de la représentation et cette même culture incite à la discrétion, à ne pas se mettre en avant. Ça ne facilite pas le recrutement des orateurs.

Beaucoup de prestataires locaux sont compétents et mériteraient toutes les tribunes du monde, mais peu osent se produire en public. C’est trop engageant pour beaucoup, trop intimidant pour d’autres.

Comment as-tu résolue ce problème ?

Nous avons créé une association et ce cadre permet d’attirer et de fédérer beaucoup plus de monde. Nous pouvons même rémunérer les gens qui s’investissent dans nos projets.

Pour les orateurs, je pense que la méthode la plus efficace c’est de travailler sur la confiance qu’on leur inspire et sur la qualité de nos relations avec eux. Ici les orateurs sont choyés par l’organisation et le public est toujours bienveillant.

Quels conseils donnerais-tu à des organisateurs qui préparent leur premier événement ?

Le premier conseil que je donnerais serait de commencer sans attendre. Avec le recul je n’ai tiré que des bénéfices à organiser cet évènement.

Le deuxième conseil que je donnerais c’est de ne pas perdre de temps sur la logistique et de se concentrer sur deux choses : la qualité des talks et l’esprit de groupe. C’est primordial d’instaurer un esprit convivial dans ses événements. Il vaut mieux un petit groupe d’amis que de ratisser large et d’amener beaucoup d’inconnus qui ne s’engagent pas.

Avec le recul je dirais qu’il est important d’engager le public, pas forcement dans l’organisation, mais dans la promotion par le bouche à oreille de évènement.

Quels sont les projets en cours ?

La fusion entre les Rencontres Interactives et l’association Drakkar Numérique va démultiplier nos capacités d’organisation. L’évènement va toucher un public plus large.

Avec l’arrivée de financements via de nouveaux sponsors et mécènes, nous allons pouvoir proposer des contenus toujours plus riches et nombreux. L’objectif est de proposer rapidement des contenus issus des plus hautes sphères de la recherche fondamentale, et de les vulgariser pour les rendre accessibles aux professionnels en agence.

Nous inventons une nouvelle forme de transmission du savoir. Le challenge de l’innovation pédagogique est à la fois très ambitieux et très enthousiasmant.

Merci Laurent pour ta participation à cette interview.

Suivre Laurent sur Internet:

Et n'oubliez pas de consulter le site de l'évènement: Les Rencontres interactives

Si vous êtes vous-même organisateur de conférence et que vous souhaitez être interviewé, n'hésitez pas à me contacter..


Partagez cet article

Suggestions de lecture

Jéromine Duvert - Blend Web Mix

Bonjour Jéromine, pourrais-tu nous présenter le thème de la conférence et nous dire à qui elle s'adresse ? BlendWebMix se positionne comme une conférence unique et inspirante sur les nouvelles professions et utilisations des nouvelles technologies de l'industrie du Web. BlendWebMix est sur la scène Web locale ...

Lire la suite

Marie-Cécile Paccard - interaction 18

Bonjour Marie-Cécile, pourrais-tu nous présenter le thème de la conférence et nous dire à qui elle s'adresse ? interaction 18 était la 11e édition de l'événement annuel d'IxDA consacré au design d'interaction. Chaque année, les équipes locales d'IxDA dans le monde entier posent leur candidature pour être organisat...

Lire la suite

Boris Schapira - Sud Web

Bonjour Boris, pourrais-tu te présenter, présenter le thème de votre conférence et nous dire à qui elle s'adresse ? Salut ! Je m'appelle Boris et je suis membre de la Thym Sud Web (un jeu de mots entre les mots team et le thym). Sud Web est un événement ...

Lire la suite

Marc Thiele - beyond tellerrand

Photo by Frederick Fehling. Bonjour Marc, pourrais-tu te présenter, nous décrire le thème de ta conférence et nous dire à quel publique elle s'adresse ? Bonjour, je m'appelle Marc Thiele. J'ai 43 ans et je vis en Allemagne. J'organise et dirige beyond tellerrand, une conférence internationale. Les sujets abordé...

Lire la suite

Laurent Demontiers - Les rencontres interactives

Bonjour Laurent, pourrais-tu te présenter, nous présenter ton évènement et nous dire à qui il s'adresse ? Bonjour Gilles, je m’appelle Laurent Demontiers, je conçois des produits et des services numériques depuis 1997. Depuis 2012 j’organise un événement local dans la ville de Caen, en Normandie (France) : Les...

Lire la suite